ELSA TRIOLET

La vie d'Elsa est marquée par ses voyages et les récits qu'elle en a faits. Elsa était née à Moscou, s'était mariée à Paris, avait vécu à Tahiti, Londres et Berlin, conservant toujours son accent russe. « Le mal de la langue est insupportable comme le mal du pays », écrivait-elle.

 

L'oeuvre d'Elsa côtoie nombre d'auteurs au risque de souvent rester dans leur ombre. Victor Chlovski publie d'abord leurs correspondances dans Zoo, lettres qui ne parlent pas d'amour ou la Troisième Héloïse en 1923, et Maxime Gorki les découvrant encourage la jeune femme à se consacrer à l'écriture.

Romancière, son écriture est portée par un regard perçant sur la société, mêlée de crainte quant à ses évolutions. Ses romans se construisent autour de ses personnages Martine, Blanche, Nathalie, Régis et Madeleine Lalande... Elle devient en 1945 la première femme à obtenir le prix Goncourt pour l'année 1944 avec le Premier Accroc coûte deux cents francs, recueil de nouvelles écrites pendant la Seconde guerre mondiale. Son écriture est faite d'observations et de collages, tout comme les pièces de la Maison sont encore habitées par des objets hétéroclites transformés, et les bijoux qu'elle fabriquait sont faits de matériaux récupérés. 

Traductrice, Elsa Triolet s'est consacrée tout au long de sa vie à la poésie de Vladimir Maiakovski, ainsi qu'à promouvoir les romanciers et poètes russes (elle dirige une anthologie de la Poésie russe publiée en 1965). Puis elle traduit Aragon, Colette, ou André Gide en russe. Au côté d'Aragon elle publie des reportages liés à ses voyages dans les Lettres Françaises, des chroniques théâtrales, ainsi que des chroniques de mode. 

 

En 1951, Aragon achète pour Elsa la russe, la déracinée, « un petit coin de France » à Saint-Arnoult-en-Yvelines : le Moulin de Villeneuve. Le couple ne se séparera plus jusqu’au jour où le cœur d’Elsa cessa de battre, le 16 juin 1970. Rostropovitch viendra quelques mois plus tard jouer la Suite n°5 de Bach pour son amie Elsa, enterrée là, entre les deux hêtres de la Villeneuve comme elle le souhaitait.

 

« Nous marchions sur la mousse de la forêt, avec ses arbres hauts et larges. La vue des hêtres me rendit triste comme si c’étaient des pierres tombales : nous en avions dans notre bois du moulin, c’étaient les plus beaux, les plus énormes hêtres que j’ai jamais vus...Il y en avait surtout deux, argentés, gigantesques, surplombant de loin le moulin, agrippés à la terre par des racines apparentes, ondulées, crochues, pattes à griffes de bête antédiluvienne.Les branchages s’en allaient si loin qu’on avait peine à croire qu’ils appartenaient toujours à ces deux arbres là.Sous cet univers de verdure, nous avions installé une table et un banc de pierre. Je disais alors à qui voulait l’entendre, que je souhaitais d’être enterré là, sous ces hêtres, à côté de Louis : ils serviraient de pierre tombales, il y en avait deux. La loi interdisait, paraît-il, de se faire enterrer chez soi, mais un souhait est un souhait. »

Elsa Triolet,  Le Cheval Roux - 1953

 

1896 Naissance d’Elsa Triolet à Moscou, de son nom de baptême Elsa Iourevna Kagan.

1910 Rencontre avec le poète Vladimir Maïakovski. Étudiante en architecture, elle fréquente les milieux intellectuels russes.

1915 Elsa présente Maïakovsky à sa soeur Lili et à son mari Ossip Brik. 

1919 Elsa épouse à Paris un Français, André Triolet.

1920 Elle séjourne à Tahiti.

1921 Elle quitte son mari, puis vit à Londres et Berlin.

1926 Ce dernier voyage inspire son premier roman écrit en russe "À Tahiti".

1928  Le 6 novembre, rencontre avec Aragon au bar de la Coupole.

1930 En compagnie de Georges Sadoul, Elsa et Aragon participent à la Conférence Internationale des Ecrivains Révolutionnaires à Kharkov.

 Inculpation d’Aragon pour son poème Front rouge. Soutien d’André Breton et de nombreux intellectuels.

1939 28 février : Mariage d’Elsa Triolet et Aragon.

 Séjour aux U.S.A.. Participation au 3ème Congrès des Ecrivains américains.

 25 aôut : Ce soir est saisi puis interdit de parution. Il en ira de même pour l’HumanitéCommune et Europe dès le mois de septembre.

 Aragon est mobilisé.

1943 Aragon et Elsa Triolet créent le Comité National des Ecrivains pour la zone sud - le C.N.E.

1944 juillet : Aragon et Elsa fondent le journal La Drôme en armes.

1968 L’U.R.S.S. intervient en Tchécoslovaquie. Le P.C.F. condamne cette invasion.

 Les Lettres françaises apportent un soutien actif aux artistes et écrivains tchèques.

1970 16 juin : mort d’Elsa Triolet au moulin de Villeneuve à Saint-Arnoult-en-Yvelines.

1925 A Tahiti, en langue russe (Moscou).

1926 Fraise des bois, en langue russe (Moscou).

1928 Camouflage, en langue russe (Moscou).

1933 Colliers, en langue russe (Moscou).

1935 Maïakovski, vers et prose, en langue russe (Moscou).

1938 Bonsoir Thérèse (Denoël).

1942 Mille regrets (Denoël).

1943 Le Cheval blanc (Denoël).

1944 Qui est cet étranger qui n’est pas d’ici ? ou le mythe de la Baronne Mélanie (Séghers).

1945 Le Premier accroc coûte 200 francs, Prix Goncourt (Denoël).

1946 Personne ne m’aime (E.F.R.).

1947 Les Fantômes armés (Bibliothèque Française).

1948 L’Inspecteur des ruines (E.F.R.).

1953 Le Cheval roux ou les intentions humaines (E.F.R.).

1954 L’Histoire d’Anton Tchekov (E.F.R.).

1956 Le Rendez-vous des étrangers (Gallimard).

1957 Le Monument (Gallimard).

1959 Roses à crédit (Gallimard).

1960 Luna-Park (Gallimard).

1961 Les Manigances (Gallimard).

1962 L’Ame (Gallimard).

1965 Le Grand jamais (Gallimard).

1968 Ecoutez-voir (Gallimard).

1969 La Mise en mots (Skira).

1970 Le Rossignol se tait à l’aube (Gallimard).

Quelques conseils pour commencer : 

Romans :

  • Le Cheval blanc (seconde Guerre mondiale)

  • Le Premier accroc coûte 200 francs (nouvelles, Prix Goncourt)

  • Roses à crédit, (cycle l'Âge de nylon)

Autour d'Elsa Triolet :

Correspondance Lili Brik, Elsa Triolet. 1921-1970, Gallimard.

Écrits intimes. 1912-1939, Stock.

HEURES D'OUVERTURE

TOUS LES JOURS

14:00- 18:00 

Fermeture annuelle aux publics individuels du 2 décembre 2019 au 31 janvier 2019 inclus.

Le parc et les expositions sont ouverts aux publics individuels tous les jours de 14h à 18h. 

Les appartements sont ouverts seulement durant les visites guidées. Les visites commentées de l'appartement-musée ont lieu les samedis, dimanches et jours fériés de 14h à 18h.

En semaine, une seule visite commentée à 16h. 


TARIFS ET INFOS

ADRESSE

Moulin de Villeneuve

Rue de Villeneuve

78730 SAINT-ARNOULT-EN-YVELINES

TEL

01 30 41 20 15

E-MAIL

NOUS SUIVRE

  • w-facebook
  • White Instagram Icon
  • White Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube

BROCHURE SAISON

brochure saison 2019 - HD.jpg

© 2019 MAISON ELSA TRIOLET - ARAGON - Mentions Légales