2012

64 pages, relié plein papier

 

 Jacques Monory est né en 1924, il se rajeunit de dix ans en 1964 lors de l’exposition « Mythologies quotidiennes » du musée d’Art moderne de la Ville de Paris, véritable manifeste de la Figuration narrative dont il deviendra l'une des figures majeures.
Allergique à la scolarité, il réussit pourtant en 1939 le concours de l’École des Arts appliqués à l’Industrie dont il sera diplômé et où il étudie la peinture, le graphisme, la décoration et la fresque (1939-1944).

Si le nom de Jacques Monory est lié à la Figuration narrative, son univers lui est propre. Ses séries de toiles monochromes bleues, roses ou jaunes et les images réelles qu’utilise l’artiste évoquent de manière obsessionnelle le fait-divers et la mort, les catastrophes et la folie du monde.

La constance dans la monochromie, l’influence de la photographie et la référence au cinéma dans l’emploi des couleurs (le bleu de la nuit américaine) et dans les formats (l’horizontalité, l’écran) caractérisent son style figuratif.

Sa peinture contient une part d’autobiographie puisque l’artiste est souvent son propre modèle comme le sont ses proches tandis que la composition de ses tableaux s’appuie sur un travail photographique personnel. La technique de la représentation photographique, accentuée encore par l’imitation d’accidents de cadrage ou de surexposition, donne la force de la réalité à ses images obsessionnelles.

Son œuvre est sous-tendue par le désir de scénographier un espace mental qui est restitué comme une image universelle.

Monory - Monographie et estampe

150,00 €Prix